ArtCult : Les actualités du marché de l'art .
Rechercher dans le site :
  Accueil
  Actualités
  Dossiers
  Marché de l'art
  Outils d'experts
  Communication
Recherche
Rechercher dans la page News :
Rechercher dans le site :

Citation
« Les réparateurs sont peut-être aussi dangereux que les destructeurs » (Prosper Mérimée)

Actuellement
Dernieres petites annonces
08/04: RECHERCHE OEUVRES D'ARTISTES ROUMAINS
Collectionneur recherche oeuvres importantes d'artistes roumains: Pascin, Janco, Maxy...
01/01: APPEL PRESSANT A DE TRES MAUVAIS PAYEURS
Demeurant dans le secteur de Charleville, M. P. C., chauffeur de taxi, et Mme M. R., ...
06/03: Patrice MURCIANO Pop Art
Collectionneur privé sur le second marché de l'art, se sépare d'une de ses deux toile...
> Passer une annonce
Estimation d'oeuvre d'art
Envoyez nous une photographie accompagnée d'une description afin de bénéficer de notre expertise.
Soumettre une estimation

Lettre d'information
Entrez votre email pour souscrire à notre lettre d'information :

News

L'intégralité des nouvelles 2008, 2009, 2010 , 2011 et 2012

Par ailleurs, ArtCult met à votre disposition l'intégralité des news depuis sa création dans la rubrique archive.magazine

Partenaire de: envoyersms.biz






                                       Contactartcult@wanadoo.fr

Page précédente 15/1872
Retour
PRIX RECORD POUR UN BIJOU DE MARIE-ANTOINETTE
20 Novembre 2018
Catégorie : Marché

Un pendant constitué d'une perle et d'un diamant ayant appartenu à la reine Marie-Antoinette a été vendu le 14 novembre chez Sotheby's à Genève au prix record de 36,4 millions de francs suisses sur une estimation haute de deux millions.

Cette enchère surclasse le record de 11,8 millions de dollars enregistré en décembre 2011 chez Christie's à New York pour une perle naturelle du 16e siècle que possédait l'actrice Elizabeth Taylor.

Vendu à un collectionneur européen, ce  pendant faisait partie d'une collection de 100 bijoux royaux mis en vente par la famille Bourbon-Parme, dont un lot d'une dizaine ayant appartenu à la reine martyre qui avait pu être transférée secrètement à Bruxelles durant la Révolution avant d'être envoyée à Vienne pour être confiée à la gardede son neveu, l'empereur d'Autriche. Au total, cette collection a été vendue pour 53,5 millions de francs suisses.

·          

Mentions légales Conditions d'utilisation Rédaction Annonceurs Plan du site
Login : Mot de passe ArtCult - Réalisé par Adrian Darmon