ArtCult : Les actualités du marché de l'art .
Rechercher dans le site :
  Accueil
  Actualités
  Dossiers
  Marché de l'art
  Outils d'experts
  Communication
Recherche
Rechercher dans la page News :
Rechercher dans le site :

Citation
A trop peindre des coqs, certains artistes finissent par avoir un style trop en poulet (AD)

Actuellement
Dernieres petites annonces
08/04: RECHERCHE OEUVRES D'ARTISTES ROUMAINS
Collectionneur recherche oeuvres importantes d'artistes roumains: Pascin, Janco, Maxy...
01/01: APPEL PRESSANT A DE TRES MAUVAIS PAYEURS
Demeurant dans le secteur de Charleville, M. P. C., chauffeur de taxi, et Mme M. R., ...
06/03: Patrice MURCIANO Pop Art
Collectionneur privé sur le second marché de l'art, se sépare d'une de ses deux toile...
> Passer une annonce
Estimation d'oeuvre d'art
Envoyez nous une photographie accompagnée d'une description afin de bénéficer de notre expertise.
Soumettre une estimation

Lettre d'information
Entrez votre email pour souscrire à notre lettre d'information :

News

L'intégralité des nouvelles 2008, 2009, 2010 , 2011 et 2012

Par ailleurs, ArtCult met à votre disposition l'intégralité des news depuis sa création dans la rubrique archive.magazine

Partenaire de: envoyersms.biz






                                       Contactartcult@wanadoo.fr

Page précédente 8/1854
Retour
UN RELIEF ASSYRIEN VENDU POUR 31 MILLIONS DE DOLLARS ...
01 Novembre 2018
Catégorie : Sélectionnez une catégorie


 

Un rare relief en gypse assyrien vieux de 3000 ans a été adjugé pour la somme phénoménale de 31 millions de dollars en triplant son estimation le 31 octobre 2018 chez Christie's à New York.



 

Représentant l'image d'un dieu, ce relief haut de 215 cm avait été découvert vers 1845 par l'archéologue britannique Sir Austen Henry Layard lors de fouilles effectuées prés de l'ancien palais du nord-ouest de l'ancienne cité de Nimrod, en Irak. Celui-ci avait été des trois vendus à un missionnaire américain qui en avait fait don en 1859 au séminaire de théologie d'Alexandria (Virginie) où il était resté exposé dans sa bibliothèque mais ce ne fut qu'en 2017 que leur valeur put être déterminée. L'estimation donnée par Christie's incita alors les responsables du lieu à en mettre un en vente afin de couvrir les nouveaux frais d'assurance pour les deux autres pièces et d'alimenter le fonds scolaire du séminaire.

 

En apprenant la vente du relief, le ministère irakien de la Culture avait réclamé sa restitution, ce à quoi Christie's avait répondu qu'il n'y avait aucune base légale à cette demande vu que la provenance de cette pièce-exportée avec l'accord du grand vizir représentant le sultan ottoman qui contrôlait le territoire irakien- était parfaitement documentée depuis plus de 150 ans et qu'elle n'avait donc pas été pillée après 1970 ni par les djihadistes de l'Etat islamique qui ont inondé le marché d'oeuvres antiques pillées..

Mentions légales Conditions d'utilisation Rédaction Annonceurs Plan du site
Login : Mot de passe ArtCult - Réalisé par Adrian Darmon