ArtCult : Les actualités du marché de l'art .
Rechercher dans le site :
  Accueil
  Actualités
  Dossiers
  Marché de l'art
  Outils d'experts
  Communication
Recherche
Rechercher dans la page News :
Rechercher dans le site :

Citation
Le dernier mot, Sarkozy l'a eu pour l'élection présidentielle avec sa pièce royalement chantée "Sarkozy fan tutte..."

Actuellement
Dernieres petites annonces
08/04: RECHERCHE OEUVRES D'ARTISTES ROUMAINS
Collectionneur recherche oeuvres importantes d'artistes roumains: Pascin, Janco, Maxy...
01/01: APPEL PRESSANT A DE TRES MAUVAIS PAYEURS
Demeurant dans le secteur de Charleville, M. P. C., chauffeur de taxi, et Mme M. R., ...
06/03: Patrice MURCIANO Pop Art
Collectionneur privé sur le second marché de l'art, se sépare d'une de ses deux toile...
> Passer une annonce
Estimation d'oeuvre d'art
Envoyez nous une photographie accompagnée d'une description afin de bénéficer de notre expertise.
Soumettre une estimation

Lettre d'information
Entrez votre email pour souscrire à notre lettre d'information :

News

L'intégralité des nouvelles 2008, 2009, 2010 , 2011 et 2012

Par ailleurs, ArtCult met à votre disposition l'intégralité des news depuis sa création dans la rubrique archive.magazine

Partenaire de: envoyersms.biz






                                       Contactartcult@wanadoo.fr

Page précédente 40/1834
Retour
MAX HOLLEIN NOUVEAU DIRECTEUR DU MET
11 Avril 2018
Catégorie : News

Après une année passée à rechercher son nouveau directeur, le Metropolitan Museum de New York a choisi l'Autrichien Max Hollein, qui présidait aux destinées du Musée des Beaux-Arts de San Francisco,une décision qui a dérogé à une tradition vieille de 60 ans qui voulait que le musée choisisse un dirigeant au sein de son personnel.

Né à Vienne il y a 48 ans, Hollein a fait ses preuves à la direction d'un musée depuis l'âge de 31 ans en étant apprécié pour ses qualités et ses vastes connaissances, aussi bien en peinture ancienne qu'en art moderne. Avant d'être nommé à San Francisco, il avait dirigé durant 10 ans des institutions à Francfort,  notamment le Städel museum connu pour ses collections d'oeuvres de la Renaissance, et la Schirn Kunsthalle qui expose des oeuvres modernes et contemporaines.Diplômé en histoire de l'art et en administration des affaires, Hollein a commencé sa carrière en 1995 au Guggenheim Museum de New York , où il est resté jusqu'en 2000, avant de rentrer en Europe.

Durant son passage à Francfort, il a fait la preuve de sa capacité à gérer des expositions et des collections composées d'œuvres vieilles de centaines, voire de milliers d'années. Une qualité jugée précieuse par le Met, qui dispose de près de deux millions de pièces datant du 4e millénaire avant notre ère jusqu'à nos jours.

 

Le départ de Thomas Campbell à la tête du Met au début de 2017 avait marqué la fin de l'époque des grands projets qui s'était soldée par des pertes financières en provoquant un plan de départs volontaires, complété par une vague de licenciements touchant 80 personnes. Le Met a ainsi dû renoncer à la construction d'une nouvelle aile, dont le coût était estimé à six cents millions de dollars, en prenant au début de 2018 la décision historique de rendre obligatoire un tarif d'entrée de 25 dollars pour les touristes.

 

Avec le Met Breuer,  un bâtiment annexe dédié à l'art moderne et contemporain, le musée a espéré retrouver l'équilibre financier en 2020 alors que sa fréquentation  n'a pas cessé d'augmenter pour atteindre le chiffre record de sept millions sur l'exercice décalé 2016-17 (clos au 30 juin).

 

Préféré à des candidats comme Taco Dibbits, le directeur du Rijksmuseum d'Amsterdam, Emilie Gordenker, la directrice du Mauritshuis de La Haye ou Adam Weinberg, le directeur du Whitney Museum d'Art américain, Hollein ne cumulera pas toutefois les rôles de directeur et de président, un poste détenu par Daniel Weiss auquel il réfèrera en ayant pour tâche de s'occuper de la direction artistique de l'institution qui compte 2 000 employés et dispose d'un budget de 305 millions de dollars.

En plus de cornaquer les responsables de nombreux départements, la partie la plus sensible de ses fonctions sera d'attirer des mécènes et des donateurs, un travail exigeant d'ordinaire peu apprécié des conservateurs, tout en devant veiller à réduire le déficit budgétaire du Met qui s'est établi à 10 millions de dollars en 2017.

Mentions légales Conditions d'utilisation Rédaction Annonceurs Plan du site
Login : Mot de passe ArtCult - Réalisé par Adrian Darmon