ArtCult : Les actualités du marché de l'art .
Rechercher dans le site :
  Accueil
  Actualités
  Dossiers
  Marché de l'art
  Outils d'experts
  Communication
Recherche
Rechercher dans la page News :
Rechercher dans le site :

Citation
L'art n'est pas fait pour les chiens. Sinon, on aurait affaire au cleb'art...

Actuellement
Dernieres petites annonces
08/04: RECHERCHE OEUVRES D'ARTISTES ROUMAINS
Collectionneur recherche oeuvres importantes d'artistes roumains: Pascin, Janco, Maxy...
01/01: APPEL PRESSANT A DE TRES MAUVAIS PAYEURS
Demeurant dans le secteur de Charleville, M. P. C., chauffeur de taxi, et Mme M. R., ...
06/03: Patrice MURCIANO Pop Art
Collectionneur privé sur le second marché de l'art, se sépare d'une de ses deux toile...
> Passer une annonce
Estimation d'oeuvre d'art
Envoyez nous une photographie accompagnée d'une description afin de bénéficer de notre expertise.
Soumettre une estimation

Lettre d'information
Entrez votre email pour souscrire à notre lettre d'information :

News

L'intégralité des nouvelles 2008, 2009, 2010 , 2011 et 2012

Par ailleurs, ArtCult met à votre disposition l'intégralité des news depuis sa création dans la rubrique archive.magazine

Partenaire de: envoyersms.biz






                                       Contactartcult@wanadoo.fr

Page précédente 51/1825
Retour
UNE FEUILLE D'OR DE LA COURONNE DU SACRE DE NAPOLEON VENDUE 625 000 EUROS !
20 Novembre 2017
Catégorie : Marché

Réalisée par l'orfèvre Martin Guillaume Biennais, une feuille de laurier en or provenant de la couronne portée par Napoléon lors de son sacre en 1804 a été adjugée dimanche à 625.000 euros (frais inclus), lors d'une vente aux enchères organisée le 19 novembre 2017 à Fontainebleau par la maison Osenat.

   

D'une facture remarquable avec ses nervures ciselées, la feuille avait été conservée dans la descendance de l'orfèvre jusqu'à nos jours après avoir connu un destin singulier puisque la couronne en or dont elle était issue avait été jugée trop lourde par le futur empereur lors d'un essayage. Martin Guillaume Biennais avait alors retiré six grandes feuilles qu'il avait données à chacune de ses filles, l'une d'elle ayant été vendue à Fontainebleau, le principal lieu de vente de souvenirs napoléoniens couru depuis des années par des amateurs du monde entier. En 2014, le groupe Osenat avait notamment adjugé pour 1,8 million d'euros un des bicornes de l'empereur.

Mentions légales Conditions d'utilisation Rédaction Annonceurs Plan du site
Login : Mot de passe ArtCult - Réalisé par Adrian Darmon