ArtCult : Les actualités du marché de l'art .
Rechercher dans le site :
  Accueil
  Actualités
  Dossiers
  Marché de l'art
  Outils d'experts
  Communication
Recherche
Rechercher dans la page News :
Rechercher dans le site :

Citation
Le peintre David avait l'esprit plutôt frondeur...

Actuellement
Dernieres petites annonces
06/03: Patrice MURCIANO Pop Art
Collectionneur privé sur le second marché de l'art, se sépare d'une de ses deux toile...
21/09: AQUARELLE DE L'ARTISTE ANDRE HUPET
A vendre aquarelle de l'artiste belge André Hupet (1922/1993) réalisée en1991...
13/02: OEUVRES CONFIEES NON RESTITUEES
Des oeuvres confiées en décembre 2015 et janvier 2016 à R. Martiniani, un marchand ...
> Passer une annonce
Estimation d'oeuvre d'art
Envoyez nous une photographie accompagnée d'une description afin de bénéficer de notre expertise.
Soumettre une estimation

Lettre d'information
Entrez votre email pour souscrire à notre lettre d'information :

News

L'intégralité des nouvelles 2008, 2009, 2010 , 2011 et 2012

Par ailleurs, ArtCult met à votre disposition l'intégralité des news depuis sa création dans la rubrique archive.magazine

Partenaire de: envoyersms.biz






                                       Contactartcult@wanadoo.fr

Page précédente 38/1744
Retour
LE SHOW DE DAMIEN HIRST A VENISE DIVISE LES CRITIQUES
10 Avril 2017
Catégorie : EXPO'TIN

Damien Hirst est de retour sur la scène artistique, cette fois à Venise avec son exposition " Treasures from the wreck of the unbelievable" (Trésors de l'épave de l'incroyable) organisée au Palais Grassi et dans les salles de la Punta della Dogana qui plonge les visiteurs dans un univers de fantaisie soi-disant retrouvé au fond de l'Océan Indien.

Riche à millions, l'artiste âgé de 51 ans a tenté ainsi de refaire un come-back après une période de flottement en suscitant des commentaires élogieux des critiques mais aussi des commentaires acerbes.

Pour Jonathan Jones, le critique d'art du "Guardian", cette exposition est audacieuse et marque la renaissance de Hirst mais selon Jan Daley du "Financial Times" elle est inutile et ennuyeuse tandis que Rachel Campbell-Johnson a été plus loin en la qualifiant d'absurde et propre à être rejetée au fond de la mer.

L'exposition invite les spectateurs à adhérer à l'histoire d'une épave découverte près des côtes de l'Afrique de l'Est en 2008 et de la récupération de son trésor avec la présentation d'oeuvres recouvertes de corail et d'algues.

Ce navire aurait selon la légende appartenu à un ancien esclave devenu immensément riche qui avait amassé des objets à travers le monde antique, tels des sphinx égyptiens, des statues grecques ou d'autres serties de pierreries ainsi qu'un monstre de 18 mètres de haut et en parcourant cette exposition, les visiteurs peuvent voir des vidéos de plongeurs censés remonter des objets à la surface de l'eau.

Ils peuvent également admirer une déesse égyptiennes dont les traits ressemblent étrangement à ceux du célèbre mannequin Kate Moss ou des personnages de Disney recouverts de concrétions marines sans savoir si ces objets ont réellement séjourné dans l'eau durant près de 2000 ans ou s'ils ont été réalisés par Hirst lui-même. A eux donc de le découvrir alors que l'artiste espère recouvrer son aura d'avant la crise financière de 2008 avec la vente de ces oeuvres à l'issue de cette exposition le 3 décembre prochain.

Mentions légales Conditions d'utilisation Rédaction Annonceurs Plan du site
Login : Mot de passe ArtCult - Réalisé par Adrian Darmon